Donner un sens à sa vie
7Jours, Bien, Bien-être

Donner un sens à sa vie …

Faire des rencontres, échanger, jaser, observer, voilà ce que j’aime le plus dans la vie. Parfois, je me fais surprendre, parfois, je me fais brasser la cage… C’est ce qui m’est arrivé lors de la dernière émission de Bien. Je vous raconte.
À travers mon travail de communicatrice et d’animatrice, on aborde parfois des sujets qui viennent me déstabiliser en me poussant à poser un regard complè- tement différent sur qui je suis. Cette semaine, nous avons reçu Hugo Girard, venu nous présenter son livre L’iceberg ou comment je suis devenu Hugo Girard. L’animateur, qui a déjà remporté le titre d’homme le plus fort du monde, a un parcours de vie unique qui est franchement impressionnant. La détermination, il connaît; se surpasser aussi. Notre chroniqueur Marc-André Dufour, psychologue, nous a proposé un sujet qui nous a fait réfléchir: Comment donner un sens à sa vie? Évidemment, ça n’a rien de magique. Ça demande de la réflexion et beaucoup d’humilité.

Des prises de conscience

Notre vie n’a rien d’un sens unique: elle peut aller dans plusieurs directions et c’est tout à fait normal d’avoir parfois l’impression de se perdre, de se chercher. Les épreuves nous font faire des prises de conscience sur nous-mêmes et sur la vie. Il n’y a pas de recette miracle pour que tout aille bien, tout le temps. Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Le sens de notre vie évolue en même temps que nous. Pour suivre le mouvement, il est essentiel de rester en contact avec qui nous sommes vraiment et de nous questionner sur nos valeurs profondes. Pour être franche, ce sujet m’a un peu ébranlée. Je parle souvent du temps qui passe si vite. Bien sûr, j’ai envie de bien faire les choses dans ma vie. Et bien sûr, je me trompe parfois. Pour nous guider afin de donner un sens à notre vie et parce qu’il n’est jamais trop tard pour améliorer notre route, voilà ce que Marc-André nous suggère: ça s’appelle l’exercice du lit de mort (ouf!) et ça consiste à nous imaginer à la fin de notre vie en train de faire le bilan de notre existence.

  • De quoi sommes-nous le plus fiers?
  • À quoi ou à qui aurions-nous voulu consacrer davantage de temps et d’énergie?
  • Si nous pouvions revenir en arrière, que ferions-nous de différent?

C’est sûr que ces trois simples questions font réfléchir. Honnêtement, je n’ai pas du tout envie de m’imaginer sur mon lit de mort, mais pour avoir fait l’exercice, comme je le disais plus haut, ça brasse la cage. Bonne semaine!

Ce que j’ai fait de bien cette semaine, c’est qu’un soir, avec les mousses, on a mis nos appareils électroniques de côté. On a sorti une nappe et on a pique-niqué dans le salon. J’ai préparé un repas simple, apprécié de tous, et on s’est installés tous les trois, ensemble, devant un film. Souvent, ils me demandent de mettre un film «de mon temps». J’en profite alors pour revoir mes classiques, mais surtout pour passer un bon moment avec mes amours. On termine souvent la soirée collés et on fait de très beaux dodos. Le bonheur est parfois si simple…

Bonne semaine! À bientôt! xxxxxx

 

collaboration spéciale

collaboration spéciale

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like