Le menu
7Jours / Bien / Bien-être

Nos enfants, notre fierté !

Bonjour tout le monde!

J’espère que vous allez bien! Cette semaine à l’émission « Bien » on parlé de nos enfants, de notre belle progéniture, du bonheur que nous avons en les regardant évoluer. Premier mot, premier pas, premier jour d’école… Bref, vous voyez ce que je veux dire ;-) Une chose est certaine on s’entend tous pour dire que nos enfants sont sources de nombreuses discussions et ils sont souvent ce dont nous sommes le plus fière. 

Je me souviens avant d’être maman quand les gens autour de moi parler de leurs petits, je trouvais des fois qu’ils en parlaient un peu trop (sourire) et quand, en plus ils sortaient les photos ou les diapos. Je savais que j’en avais pour de longues minutes à dire : « Oui, ils sont vraiment beaux! » et entendre les parents renchérir: « T’aurais dû le voir hier, il a fait ci, il a fait ça… » Ouf, des fois je ne savais plus quoi dire ;-)  Évidement, le jour où je suis devenue maman, j’ai tout compris. Je suis tellement fière et mon sujet de conversation préféré est tout ce qui touche mes enfants, j’adore parler d’eux, même que je dois parfois m’auto-arrêter ;-) Et bien sûr, quelle joie de partager les photos des mes mousses que j’aime plus que tout! Non, mais sont tellement beaux ;-)!!!! Les temps ont changé, les photos qu’on gardait précieusement dans notre porte-monnaie, se retrouve maintenant sur les réseaux sociaux. Comme un album photo 2.0! Avec Dre. Stéphanie Léonard on a creusé le sujet et voici ce qui en ressort parce qu’il ne faut pas oublier que les photos sur internet y resteront pour longtemps et que beaucoup de gens y ont accès. Après tout on veut aussi les protéger ;-) Voici quelques recommandations.

  1. Gérer les paramètres de confidentialité sur nos réseaux sociaux. Pour éviter que de purs inconnus aient accès aux photos. Pourquoi pas créer un groups pour les amis et la famille. 
  1. Ne pas publier d’information pouvant identifier l’enfant, son lieu de résidence, son école.
  1. Demander la permission à notre enfant avant de publier des photos de lui. Si il est trop jeune, se demander si votre enfant pourrait être inconfortable. Après tout ce n’est pas ce qu’on souhaite. Chez-moi, les enfants doivent me donner leur approbation avant, c’est l’entente que j’ai avec eux.
  1. S’ajuster à la personnalité de notre enfant et considérer ses enjeux personnels. Est-il anxieux, introverti, insécure? On ne voudrait pas accentuer ces émotions. 
  1. Trouver un équilibre entre temps passé sur réseaux sociaux et la VRAIE vie. Mais ça c’est aussi bon pour nous tous ;-) 

Ce que j’ai fait de bien cette semaine… Depuis quelques temps, j’ai l’impression de courir sans arrêt, mon horaire est réglé au quart de tour. Ça va vite. Vous connaissez l’expression « avoir de la broue dans l’toupet », cette expression résume bien mon quotidien. J’aime quand ça roule, j’adore mon travail, je me sens si privilégiée. Mais parfois je me sens envahie par la culpabilité. Je n’arrive pas à tout faire. Quand ça concerne le lavage ou le ménage, c’est pas grave mais c’est pour la famille que la culpabilité atteint son apogée. Pourtant, jamais mes enfants me font sentir que je ne suis pas assez là, au contraire il me rassurent en me disant d’arrêter de m’en faire. Ils sont si bons à profiter du moment présent. Voilà ce que j’ai fait de bien cette, grâce à mes enfants, j’ai arrêté de me cogner sur la tête et je me suis dit, arrête de culpabiliser. Savoure plutôt chaque instant!

Bisous! À la semaine prochaine xxxx 

collaboration spéciale

collaboration spéciale