Le menu
7Jours / Bien / Bien-être

Simplifier le temps des fêtes

Bonjour tout le monde!

Comment allez-vous en ce dernier sprint de fin d’année? Dans quelques dodos, les célébrations du temps des fêtes vont commencer. J’adore Noël et le jour de l’An, j’en conserve de beaux souvenirs autant quand j’étais petite que maintenant, en tant qu’adulte et maman. Cette année, j’aurai le bonheur de recevoir chez-moi et je me suis promis de garder ça le plus simple possible et surtout de créer des moments de plaisir! 

À chaque année, des études confirment que plus de la moitié d’entre nous, dit ressentir du stress, de la fatigue et est d’humeur plus irritables, alors que le temps des fêtes devrait être festif et rassembleur. Cette semaine à Bien, la psychologue Stéphanie Léonard nous a parlé de cette réalité qui en touchent plusieurs. Le stress est omniprésent dans notre société et s’accentue pendant les fêtes et les trois principales sources sont: l’argent, les cadeaux et le manque de temps. On le sait, le temps ne s’achète pas en paquet de 12. Oh que ce serait fabuleux ;-) Voici donc ce que recommande Stéphanie. 

Premièrement, apprendre à dire non. Je pense sincèrement que c’est à faire tout au long de l’année, mais particulièrement pendant les fêtes. On ne peut pas être partout à la fois. Et comme le dit si bien Stéphanie, la terre n’arrête pas de tourner après, pourquoi ne pas prévoir des activités en janvier aussi. Pas obliger de tout faire entre Noël et le jour de l’An! 

Pour les sous, pas de secret, il faut se faire un budget et évidemment, le respecter et j’ajouterais, apprendre à se dire non. Dans le brouhaha, on se laisse tenter et ensuite quand les comptes arrivent, le stress grimpe en flèche. 

Pour les cadeaux, pourquoi ne pas s’offrir du temps, comme une activité ou une sortie ou même penser à un cadeau pour toute la famille, dont tout le monde profitera tout au long de l’année. 

Finalement, prendre une pause des réseaux sociaux. Nous sommes bombardés d’images irréalistes de familles « parfaites » qui mangent le « repas parfait » dans une ambiance « parfaite ». Il faut remettre les choses en perspective. De toute façon, on sait bien que c’est irréel et on a pas besoin de s’ajouter cette pression inutile. 

Ce que j’ai fait de bien cette semaine. J’ai eu une longue conversation avec mes enfants concernant les cadeaux. Je comprends que ça fait parti du plaisir et que c’est tellement excitant de déballer des cadeaux. Même si je suis rendue « grande » j’adore ça aussi! Mais, d’un autre côté, tout au long de l’année, la liste des dépenses, des imprévus et des galères peut se faire longue. J’ai donc demandé aux enfants de rapetisser leur liste et d’y réfléchir. Surtout quand certains objets se retrouvent vite aux oublis. Une réflexion pour moi aussi, avant d’acheter, en avons-nous vraiment besoin…. On a d’ailleurs, tout les trois, fait une sélection de livres, de jouets et vêtements pour offrir aux prochains. 

En cette dernière chronique de l’année, je tiens à vous souhaiter un très beau temps des fêtes. Je vous invite à vous mettre en priorité, à prendre soin de vous. En quelques mots, repos, plaisir et santé!

Bisous xxx Saskia