Sans filtre seule
Bien-être, Floride, Petits bouts de ma vie

Sans filtre … Seule …

Sans filtre… Seule…. 

Je vous écris bien installée sous un parasol floridien. Il fait 29 degrés, beau, chaud, parfait! Je suis entourée de gens souriants, un peu brulés par le soleil, mais souriants!

Je suis seule, 6 dodos, seule. En anglais on dit « By myself ». je sens les regards perplexes… J’y vois de la pitié et de points d’interrogations. Je n’y accorde pas d’attention. On observe mes mains… et non pas de bagues. Quand on me pose la question, je dis simplement que j’avais besoin d’être seule quelques jours. Simplement. Je me sens extrêmement privilégiée de pouvoir le faire. Merci à Pierre, papa de mes enfants, qui prend le relai sans me faire sentir mal ou redevante. De toute façon, ma maudite culpabilité de maman le fera en masse. Je dis ça, mais ni Pierre, ni les enfants nourrissent ma culpabilité de maman. Au contraire, ils m’encouragent en me souhaitant du bon temps et en me faisant un câlin. Maudit que je les aime!

J’ai choisi la floride parce que je me sens bien ici, je ne me sens pas trop loin et je connais la place. Le plus drôle c’est que je ne suis même pas dans mon condo. Une amie est là avec son amoureux pour la semaine. De toute façon, je me suis décidée tellement dernière minute, j’ai donc loué une chambre dans un hotel: Le Sand Resort à Delray. Très très jolie place d’ailleurs.

Je me promène entre la piscine et la plage. Je me suis fait un ami, Jean, avec qui je jase en français, d’origine haïtienne il a choisi la Floride il y a 20 ans, il est heureux ici. Il est adorable. Il y a Webb qui court entre la plage et la piscine pour servir tous les clients. Je me dis qu’il doit bien dormir le soir… et qu’il fait certainement plus que 5000 pas par jour

Previous Post Next Post

You Might Also Like