Rester actif en pandémie et garder la motivation | Saskia Thuot

Rester actif en pandémie et garder la motivation

Rester actif en pandémie et garder la motivation

Rester actif en pandémie et garder la motivation: L’entraineur et kinésiologue William Rouchdy répond à nos questions!

Vous souhaitez vous remettre en forme ou du moins demeurer actif ? Vous ne savez pas par où commencer?  Vous avez perdu votre motivation pour bouger? 

Le contexte que l’on vit présentement nous pousse à être plus sédentaires et force est de constater que l’on bouge nettement moins. Sans compter la santé émotionnelle et la santé psychologique qui sont aussi affectées par cette pandémie que nous vivons et qui, pour certains d’entre nous, rendent nos objectifs plus difficiles à atteindre. Je le vis aussi, je dois me pousser aux … pour bouger, mais à chaque fois je me sens tellement mieux! 

Pour vous insuffler un peu d’énergie, j’ai posé quelques questions à William Rouchdy kinésiologue et entraîneur de chez BPMKin, spécialisé dans l’accompagnement à domicile pour une vie active.

William, tu te décris comme un passionné de l’entraînement physique, mais d’abord et avant tout, comme un passionné de l’être humain. Qu’est-ce que tu observes justement de l’humain?

L’humain essaie toujours de trouver des raccourcis pour quelque chose qui est naturel chez nous. Notre corps est bien fait. On grandit et l’on bouge naturellement quand on est jeune. On ne se pose pas la question, on est actif sans même y penser et c’est parfait ainsi. Pourtant quand on vieillit, on cherche des diètes miracles ou des entrainements rapides, mais au fond, tout est déjà en nous ! On l’a simplement oublié!

Pourquoi perd-on notre motivation?

C’est multifactoriel, surtout en ce moment, et la motivation intrinsèque change d’un individu à l’autre. Mais on doit toujours se poser la question : est-ce que j’ai du plaisir ? Les enfants au parc ont du plaisir et c’est cela qui les fait bouger ! Si l’on n’a pas de fun, on ne le fera pas. Il y a aussi le besoin d’être compétent et de devoir être «bon» tout de suite. Que ça soit dans un nouveau sport ou dans un gym, on a tendance à vouloir se comparer et exceller immédiatement. C’est beaucoup de pression !

Comment identifier ce que l’on aime et ce qui nous fait plaisir alors?

Avec des essais et des erreurs. Tout simplement. Il faut accepter que parfois ça ne fonctionne pas. Il ne faut pas se blâmer, juste essayer autre chose. Il faut aussi se sentir en confiance quand on essaie quelque chose, être encadré avec un  ami ou un professionnel. Il faut se poser la question : Qu’est-ce qui m’a stimulé dans le passé et essayer de retrouver la même sensation.

Que constates-tu quand tu arrives chez les gens ?

Je constate qu’ils essaient souvent de reproduire ce qu’ils ont vu ailleurs. Par exemple, sur les réseaux sociaux ou à la télévision. Encore plus depuis le début de la pandémie, car les gens sont encore plus sur internet. Les gens essaient donc, de reproduire quelque chose. Cela ne fonctionne pas et ça finit par les décourager. Les gens sont aussi beaucoup plus anxieux qu’à l’habitude. Ils ne passent pas que parfois pour se calmer, juste une marche dehors pour ventiler ça peut les aider. Pas besoin d’un gym dans le sous-sol.

Que dirais-tu a la personne présentement démotivée prise dans la routine métro-boulot –enfants-dodo ?

Être empathique envers soi-même, car il y a des nouveaux déterminants en ce moment qui font que c’est plus difficile pour nous tous. Mais, si l’on veut prendre soin de soi et le faire pour soi, il faut le mettre dans son horaire. Si on décide de s’entraîner avec un professionnel, ça va nous aider à trouver une façon de maximiser son temps et de l’inclure dans notre routine. Il faut aussi s’entourer de gens qui vivent la même chose que nous. Il y a en ce moment des entrainements sur zoom pour tous les goûts et pour tous les niveaux. On peut aussi s’inscrire à des groupes de soutien sur Facebook, de voir avec nos amis proches si ils vivent la même chose que nous.

Si on perd notre motivation, alors on fait quoi ?

Si vous êtes en train de lire cet article, ça veut dire que tout n’est pas perdu! Il ne faut pas se mentir à soi-même et accepter cette perte de motivation. Il faut avoir quelqu’un sur qui s’appuyer et qui peut nous motiver. Un coach externe ou un  journal de motivation, etc.
Conseil :  Ne vous fiez pas à votre conjoint ou conjointe pour vous motiver! Cela peut créer une dynamique peu agréable pour l’autre et devenir une zone de conflit.

Comment être plus actif avec nos enfants? 

Il faut jouer ! Incorporer une composante de jeu avec eux. Si c’est en couple, sortez dehors et sortez de votre quotidien ! N’importe quoi qui pourrait vous déstabiliser un brin. En solo ? Une marche rapide ou du yoga. Il y a une tonne de vidéos en ligne qui stimulent beaucoup de gens. Il faut essayer et trouver ce qui nous calme et nous énergise.

En terminant, en tant que kinésiologue, qu’est-ce qu’une personne qui travaille de la maison devrait mettre en place pour se sentir bien ?

  • Changer de vêtements pour travailler et après avoir travaillé. Cela permet d’avoir une coupure saine entre vie privée et travail.
  • Sortir de la pièce et changer d’endroit, ou fermer l’ordinateur un petit 10-15 minutes par heure. Une pause mentale.
  • Ajouter quelque chose de plus dans sa routine. Par exemple, en télétravail de 9 à 5 un 15 minutes de méditation avant ou après le travail. Des étirements de jour ou tout autre ajout pour ponctuer sa journée.

 

Merci William !

 

Pour suivre William sur les réseaux sociaux ou obtenir ses services :

Son site : www.bpmkin.com

Instagram : @bpmkin

Facebook: BPMKin

Photos crédit : William BPMKin

No Comments

Post A Comment

Primeurs Concours Promo

Abonnez-vous à l'infolettre de Saskia pour ne rien manquer des nouveautés!
0
Panier
Votre panier est videRetour à la boutique
Calculate Shipping

15% de rabais


juste pour vous

Inscrivez-vous à l'infolettre de Saskia (super plaisant, promis!) et obtenez un code promo de 15% lors de votre première commande en boutique sur tous les produits pour la maison!

*Ne s'applique par sur le Helight™ Sleep.

    Je m'abonne
    Non merci